Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 110 / 21 - 30. könyv a(z) Sans herbe : s'il voulait encor me laisser paître ! Mais je suis attachée ; et... kifejezésre.
" Sans herbe : s'il voulait encor me laisser paître ! Mais je suis attachée ; et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu: j'ai dit ce que je pense. "
Histoire des institutions de Moïse et du peuple Hébreu - 294. oldal
szerző: Joseph Salvador - 1828
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Histoire des institutions de Moïse, et du peuple hébreu, 1. kötet

Joseph Salvador, Moses (the lawgiver.) - 1828
...lait et mes ênfans Le font à la maison revenir les mains pleines ; Même j'ai rétabli sa santé que les ans Avaient altérée , et mes peines Ont...laisser paître ! Mais je suis attachée : et si j'eusse eu pour maître Un serpent , eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu; j'ai dit ce que...

Histoire des institutions de Moïse et du peuple hébreu, 1. kötet

Joseph Salvador - 1829
...mon lait et mes enfans Le font à la maison revenir les mains pleines ; Même j'ai rétabli sa santé que les ans Avaient altérée , et mes peines Ont...son besoin. Enfin me voilà vieille ; il me laisse eu un coin , Sans herbe. S'il voulait encor me laisser paître! Mais je suis attachée : et si j'eusse...

Fables

Jean de La Fontaine - 1829
...Le font à la maison revenir les mains pleines : Même j'ai rétabli sa santé, que les ans A voient altérée ; et mes peines Ont pour but son plaisir...besoin. Enfin, me* voilà vieille ; il me laisse en nn coin Sans herbe : s'il vouloit encor me laisser paître ! Mais je suis attachée; et si j'eusse...

Fables

Jean de La Fontaine - 1836 - 360 oldal
...pleines, Même j'ai rétabli sa santé , que les ans Avaient altérée, et mes peines Ont pour bntson plaisir ainsi que son besoin. Enfin , me voilà vieille...laisser paître ! Mais je suis attachée . et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adied : j'ai dit ce que...

Fables suivies d'Adonis, poème

Jean de La Fontaine - 1836
...Le font à la maison revenir les mains pleines : Même j'ai rétabli sa sauté, que les ans Avoient altérée ; et mes peines Ont pour but son plaisir...vieille; il me laisse en un coin Sans herbe : s'il vonloit encor me laisser paître ! Mais je suis attachée; et si j'eusse eu pour maître Un serpent,...

Lycée: ou Cours de littérature ancienne et moderne

Jean-François de La Harpe - 1839
...vache se plaignant de l'ingratitude du maître qu'elle a nourri de son lait : Enfin me voilà seule : il me laisse en un coin , Sans herbe. S'il voulait...laisser paître ! Mais je suis attachée ; et si j'eusse eu pour maître Un serpent , eût-il pu jamais pousser plus loin L'ingratitude? Est-ce qu'on ne plaint...

Oeuvres complètes de Jean de La Fontaine: avec des notes et une nouvelle ...

Jean de La Fontaine - 1840 - 684 oldal
...lait et mes en fonts Le font à la maison revenir les mains pleines : Même j'ai rétabli sa santé, dont Sa G) eu pour maître tn serpent , eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu : j'ai dit ce que...

Fables de La Fontaine Avec Des Notes Historiques [etc.]

Jean de La Fontaine - 1841
...lait et mes enfants Le font à la maison revenir les mains pleines : Même j'ai rétabli sa santé, que les ans Avaient altérée ; et mes peines Ont...laisser paître ! Mais je suis attachée : et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu : j'ai dit ce que...

Fables de La Fontaine, avec des notes historiques mythologiques et ...

Jean De La Fontaine - 1841 - 336 oldal
...lait et mes enfants Le font à la maison revenir les mains pleines : Même j'ai rétabli sa santé, que les ans Avaient altérée ; et mes peines Ont...laisser paître ! Mais je suis attachée : et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin Li'ingratitude ? Adieu : j'ai dit ce...

Causeries et méditations historiques et littéraires, 1. kötet

Charles Magnin - 1843
...seigneur de Villeroy.) La Fontaine, comme nous l'avons dit, a conservé le vers à libre enjambement : Enfin , me voilà vieille , il me laisse en un coin...laisser paître ! Mais je suis attachée ; et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu ! j'ai dit ce que...




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. ePub letöltése
  5. PDF letöltése