Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 
" Sans herbe ; s'il voulait encor me laisser paître ! Mais je suis attachée ; et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude ? Adieu : j'ai dit ce que je pense. "
Histoire des institutions de Moïse et du peuple hébreu - 286. oldal
szerző: Joseph Salvador - 1829
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Questions de métrique: Le rythme poétique

Robert de Souza - 1892 - 304 oldal
...Enfin me voilà vieille; il me laisse en un coin Sans herbe : \ s'il voulait encor me laisser paîlre ! Mais je suis attachée : et si j'eusse eu pour maître...si loin L'ingratitude? \ Adieu : j'ai dit ce que je pense5. Voilà de quelle manière La Fontaine acceptait le précepte du « législateur du Parnasse...

Modestes observations sur l'art de versifier

Clair Tisseur - 1893 - 355 oldal
...amenés avec un agrément infini : Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille Sans dépens... Mais je suis attachée, et si j'eusse eu pour maître...serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude ? Il fallait bien tout pardonner à un poète comme la Fontaine, et l'on se persuada à cet effet qu'il...

La Fontaine

Émile Faguet - 1894 - 239 oldal
...mes peines Ont pour but son plaisir ainsi que son besoin. Enfin me voilà vieille ; il me laisse en un coin Sans herbe : s'il voulait encor me laisser...L'ingratitude ? Adieu : j'ai dit ce que je pense. » L'homme, tout étonné d'une telle sentence, Dit au serpent : « Faut-il croire ce qu'elle dit ?...

Fables de La Fontaine: With Grammatical, Explanatory, and Etymological Notes

Jean de La Fontaine - 1895 - 425 oldal
...plaisir ainsi que son besoin. Enfin me voilà vieille; il me laisse en un coin Sans herbe : s'il vouloit encor me laisser paître ! Mais je suis attachée...loin L'ingratitude? Adieu : j'ai dit ce que je pense. » L'homme, tout étonné d'une telle sentence, Dit au serpent : « Faut-il croire ce qu'elle ditl...

Racine et Victor Hugo

Paul Stapfer - 1897 - 325 oldal
...plaisir ainsi que son besoin. Enfin me voilà vieille; il me laisse en un coin 1 . tf «ruant, I, 1. Sans herbe : s'il voulait encor me laisser paître...si loin L'ingratitude? Adieu : j'ai dit ce que je pense1. Des vers pareils sont, dans la mélodie un peu monotone de l'ancienne phrase poétique française,...

Des principes scientifiques de la versification française

Raoul de La Grasserie - 1900 - 444 oldal
...Fontaine, qui en fait un grand usage. Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille Sans dépens. Mais je suis attachée, et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eut-il su jamais pousser si loin L'ingralitude. Dans le style comique on l'employait aussi, témoins...

Nouvelles études et notes littéraires sur quelques écrivains du XIXe siècle

Jean Vaudon - 1902 - 397 oldal
...discours de la Vache. Enfin me voilà vieille, il me laisso en un coin, Sans herbe! S'il voulait du moins me laisser paître, Mais je suis attachée, et si j'eusse eu pour maître Un serpent, eût-il pu jamais pousser plus loin L'ingratitude ! (2) Voir en particulier, Acte III, se. 3 et 4 L'une est...

Fifty Fables

Jean de La Fontaine - 1903 - 127 oldal
...mes peines Ont pour but son plaisir ainsi que son besoin. Enfin me voilà vieille ; il me laisse en un coin Sans herbe : s'il voulait encor me laisser...Mais je suis attachée; et si j'eusse eu pour maître 45 Un serpent, eût-il su jamais pousser si loin L'ingratitude? Adieu: j'ai dit ce que je pense.»...

The Claims of French Poetry: Nine Studies in the Greater French Poets

John Cann Bailey - 1907 - 313 oldal
...encor me laisser paltre ! Mais je suis attache'e : et si j'eusse eu pour maitre Un serpent, eut-il su jamais pousser si loin L'ingratitude ? Adieu : j'ai dit ce que je pense. L'homme, tout e'tonne' d'une telle sentence, Dit au serpent : Faut-il croire ce qu'elle dit ! C'est...

Petit traité de versification française

Maurice Grammont - 1908 - 142 oldal
...personnel, use d'enjambement toutes les fois qu'il lui semble bon : Enfin me voilà vieille; il me laisse en un coin Sans herbe : s'il voulait encor me laisser...L'ingratitude'! Adieu : j'ai dit ce que je pense. (Fables) II jouit même, grâce à l'emploi du vers libre, de deux procédés qui lui sont personnels....




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. ePub letöltése
  5. PDF letöltése