Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 127 / 111 - 120. könyv a(z) ... finesse et quelle justesse dans ses réponses ! quel empire sur ses passions... kifejezésre.
" ... finesse et quelle justesse dans ses réponses ! quel empire sur ses passions ! Où est l'homme , où est le sage qui sait agir, souffrir et mourir sans foiblesse et sans ostentation? "
Oeuvres complètes de F. de la Mennais - 301. oldal
szerző: Félicité Robert de Lamennais - 1837
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Jean-Jacques Rousseau: sa vie et ses ouvrages, 2. kötet

Saint Marc Girardin - 1875
...est l'homme, où est le sage qui sait agir, souffrir et mourir sans faiblesse et sans ostentation t Quand Platon peint son juste imaginaire, couvert de...tout l'opprobre du crime et digne de tous les prix delà vertu, il peint trait pour trait Jésus-Christ. La ressemblance est si frap-pante, que tous les...

Revue canadienne, 13. kötet

Alphonse Leclaire - 1876
...torturé, MIS EN CROIX ! '' Au souvenir de ces paroles en quelque sorte prophétiques, Rousseau s'écrie': "Quand Platon peint son juste imaginaire, couvert...trait pour trait JÉSUS-CHRIST. La ressemblance est si frap- l pan te que tous les Pères l'ont sentie et qu'il n'est pas possible <1» s'y tromper." Ailleurs,...

The Person of Christ: The Perfection of His Humanity Viewed as a Proof of ...

Philip Schaff - 1880 - 285 oldal
...redeem us. " Quand Platan," he says in his £mil, " peint son juste imaginaire convert de tout Vopprobre du crime et digne de tous les prix de la vertu, il peint trait pour trait Jesus-Christ: la rcssemblance est si frappante, que tous les peres Vont sentie, et qu'il n'est pas...

Studien und Skizzen

Ludwig Scharf - 1882 - 108 oldal
...passions (?)! „Oü est l'homme, oü est le sage qui sait agir, souffrir et mourir sans faiblesse „et sans ostentation ? Quand Platon peint son juste...du crime et digne de tous les prix de la vertu il paint „trait pour trait Jesus-Christ: la ressemblance est si frappante, que tous les „Peres l'ont...

Apologetische Vorträge, über die Grundwahrheiten des Christenthums: im ...

Christoph Ernst Luthardt - 1883 - 370 oldal
...Emile I. IV. t. 2. p. 109 f. Quand Platon peint son juste imaginaire couvert de tout ГорргоЪге du crime et digne de tous les prix de la vertu, il peint trait pour trait Jésus -Christ: la ressemblance est si frappante, que tous les pères l'ont sentie, et qu'il n'est...

Petits chefs-d'oeuvre

Jean-Jacques Rousseau - 1886 - 533 oldal
...ses pas« sions! Où est l'homme, où est le sage qui sait agir, souffrir et « mourir sans faiblesse et sans ostentation » ? Quand Platon peint « son...tous les prix de la vertu , il peint trait pour trait Jésus« Christ : la ressemblance est si frappante, que tous les Pères « l'ont sentie , et qu'il...

Etude sur les Vestales d'après les classiques et les découvertes du Forum

Elisée Lazaire - 1890 - 344 oldal
...donnera-t-il la paix à la terre ? Il semble que le génie de Platon l'a deviné, lorsqu'il peint son Juste couvert de tout l'opprobre du crime et digne de tous les prix de la vertu (i). Mais le génie de Rome n'a jamais atteint de semblables hauteurs. Bien plus, à mesure que l'on...

Französische Konversations-Grammatik zum Schul- und Privatunterricht

Emil Otto - 1897 - 448 oldal
...faiblesse et sans ostentation5? Quand Platon peint son juste imaginaire* couvert de tout l'opprobre7 du crime, et digne de tous les prix de la vertu, il peint trait (,3ug) pour trait Jésus -Christ; la ressemblance est si frappante qu'il n'est pas possible de s'y...

Annales de philosophie chrétienne

1908
...lignes célèbres du livre IV : « Quand Platon peint son juste imaginaire couvert de tous les opprobres du crime et digne de tous les prix de la vertu, il peint trait pour trait Jésus-Christ. » On peut aller plus loin et affirmer que sur quelques point?, de détail il s'est directement inspiré...

Jean-Jacques Rousseau et la pensée du malheur: Apothéose du désespoir, 3. kötet

Alexis Philonenko - 1984 - 354 oldal
...aveugle des hommes. En troisième lieu la philosophie doit respecter ce qui la dépasse. Sans doute « quand Platon peint son juste imaginaire couvert de...la vertu, il peint trait pour trait Jésus-Christ » (250). Mais qui osera comparer « le fils de Sophronisque au fils de Marie » ? D'une part Socrate...
Korlátozott előnézet - Információ erről a könyvről




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. PDF letöltése