Oldalképek
PDF
[merged small][merged small][graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[blocks in formation]

RUE DEs GRANDs-AUGUSTINs, 9.

1 8 42.

[graphic]
[graphic]
[ocr errors][merged small]

DissERTATIoN E > '5 ( 6

l_25 • 32 LEs PRoPHÉTIES "l''

I. AUx preuves de la religion chrétienne que nous fournissent les miracles qui l'ont établie, et le miracle aussi admirable que tous les autres de son établissement, succède la preuve tirée de l'accomplissement des diverses prophéties faites, soit dans l'ancienne loi sur Jésus Christ, soit par lui dans la nouvelle. Ce divin Sauveur ne séparait pas ces deux démonstrations de sa divine mission : en même temps qu'il disait aux Juifs : Les œuvres merveilleuses que mon père m'a donné le pouvoir de faire, ces œuvres que vous me voyez opérer, témoignent que c'est lui qui m'a envoyé (1); il ajoutait immédiatement : Etudiez les Ecritures, vous qui croyez qu'elles contiennent les paroles de vie ; ce sont elles qui rendent témoignage sur moi. Si vous croyez à Moïse, vous devez croire en moi, car c'est de moi qu'il a parlé dans ses livres (2). A la suite de leur divin maître, ses apôtres présentaient aux peuples qu'ils instruisaient , et spécialement aux Juifs, la preuve résultante des oracles de l'ancienne loi accomplie en Jésus-Christ. Saint Pierre, dans sa pre

(1) Opera quae dedit mihi pater ut perficiam ea : ipsa opera quae ego facio , testimonium perhibent de me, quia pater misit me. Joan. 5 ; 36. (2) Srutamini scripturas, quia vos putatis in ipsis vitam habere ; et illae sunt quae testimonium perhibent de me..... Si enim crederetis Moysi, crederetis forsitan et mihi; de ,me enim ille scripsit. Ibid. : , *

[ocr errors]
« ElőzőTovább »