Mémoires de l'Académie des sciences, arts et belles lettres de Caen

Első borító
Hardel, 1856

Részletek a könyvből

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

73. oldal - ... l'esprit dépend si fort du tempérament et de la disposition des organes du corps que, s'il est possible de trouver quelque moyen qui rende communément les hommes plus sages et plus habiles qu'ils n'ont été jusqu'ici, je crois que c'est dans la médecine qu'on doit le chercher.
67. oldal - Tables chronologique, méthodique et alphabétique des travaux insérés dans les Mémoires de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Caen, depuis 1754 jusqu'en 1883.
286. oldal - Et l'âme de procez et de vices exempte; A rien d'ambitieux ne mettre son attente, Voir ceux de sa maison en quelque authorité, Mais sans besoin d'appuy garder sa liberté, De peur de s'engager à rien qui mescontente. Les...
309. oldal - La rime n'est pas riche, et le style en est vieux : Mais ne voyez-vous pas que cela vaut bien mieux Que ces colifichets dont le bon sens murmure , Et que la passion parle là toute pure?
436. oldal - Académie des sciences , agriculture , commerce , belles-lettres et arts du département de la Somme.
365. oldal - ... du prince du monde. Cet homme promis à la nature, demandé par les prophètes , attendu des nations, cet homme enfin , descendu du ciel , a chassé, a exterminé les dieux de la terre.
433. oldal - Caen. Société française d'archéologie pour la conservation et la description des monuments historiques , a Caen.
366. oldal - ... l'Atrée ou l'Agamemnon. Quand la Providence a quelque dessein, il ne lui importe guère de quels instruments et de quels moyens elle se serve. Entre ses mains tout est foudre, tout est tempête, tout est déluge, tout est Alexandre, tout est César : elle peut faire par un enfant, par un nain, par un eunuque, ce qu'elle a fait par les géants et par les héros, par les hommes extraordinaires.
366. oldal - Ces dispositions et ces humeurs dont nous venons de parler, cette fièvre chaude de rébellion, cette léthargie de servitude viennent de plus haut qu'on ne s'imagine. Dieu est le poète, et les hommes ne sont que les acteurs. Ces grandes pièces qui se jouent sur la terre ont été composées dans le ciel ; et c'est souvent un faquin qui en doit être l'Atrée ou l'Agamemnon.
352. oldal - ... ensemble, qui n'ait loué ce que vous désirez qu'il condamne ; de sorte que, quand vos arguments seraient invincibles, et que votre adversaire même y acquiescerait, il aurait de quoi se consoler glorieusement de la perte de son procès, et vous pourrait dire que d'avoir satisfait tout un royaume est quelque chose de plus grand et de meilleur que d'avoir fait une pièce régulière.

Bibliográfiai információk