Thomas Jefferson: étude historique sur la démocratie américaine par Cornélis de Witt

Első borító
Didier et cie, 1861 - 564 oldal
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

497. oldal - Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir, et d'établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur les principes et en l'organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur.
496. oldal - Nous tenons pour évidentes par elles-mêmes les vérités suivantes : Tous les hommes sont créés égaux; ils sont doués par leur Créateur de certains droits inaliénables; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur.
496. oldal - D'AMÉRIQUE, RÉUNIS EN CONGRÈS GÉNÉRAL, LE 4 JUILLET 1776. Lorsque, dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de rompre les liens politiques qui l'attachaient à un autre peuple, et de prendre, parmi les puissances de la terre, la place séparée et...
224. oldal - États-Unis; un autre homme, nommé Genest, envoyé par Lebrun et par Brissot à Philadelphie en qualité d'agent plénipotentiaire , a rempli fidèlement les vues et les instructions de la faction qui l'a choisi.
554. oldal - Il a employé les moyens les pi us extraordinaires pour irriter le gouvernement américain contre nous; il a affecté de lui parler, sans aucun prétexte, avec le ton de la menace, et de lui faire des propositions également contraires aux intérêts des deux nations; il s'est efforcé de rendre nos principes suspects ou redoutables, en les outrant par des applications ridicules. Par un contraste bien remarquable, tandis qu'à Paris ceux qui l'avaient envoyé persécutaient...
504. oldal - En conséquence, nous les représentants des Etats-Unis d'Amérique assemblés en congrès général, prenant à témoin le Juge suprême de l'univers de la droiture de nos intentions, publions et déclarons solennellement, au nom et par l'autorité du bon peuple de ces Colonies, que ces Colonies unies sont et ont droit d'être des...
498. oldal - Il a refusé de sanctionner d'autres lois pour l'organisation de grands districts, à moins que le peuple de ces districts n'abandonnât le droit d'être représenté dans la législature, droit inestimable pour un peuple, et qui n'est redoutable qu'aux tyrans. Il a convoqué des...
94. oldal - L'un, de vous rendre un compte fidèle des événements et de la disposition la plus générale des esprits ; l'autre, de rassurer lesAméricains contre lafrayeur qu'on cherche sans doute à leur donner de nous. Le Canada est le point jaloux pour eux ; il faut leur faire entendre que nous n'y songeons point du tout, et que loin de leur envier la liberté et l'indépendance qu'ils travaillent à s'assurer, nous admirons au contraire la grandeur et la noblesse de leurs efforts, et que sans intérêt...
224. oldal - C'est ainsi que la même faction qui en France voulait réduire tous les pauvres à la condition d'ilotes , et soumettre le peuple à l'aristocratie des riches, voulait en un instant affranchir et armer tous le* nègres pour détruire nos colonies.
497. oldal - ... lui donner la sûreté et le bonheur. La prudence enseigne à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l'expérience de tous les temps a montré, en effet, que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu'à se faire justice à eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont accoutumés.

Bibliográfiai információk