Oldalképek
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

FÉNELON
ARCHEVÊQUE DE CAMBRAI # :
J.-J. - E. RoY

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][graphic]
[graphic]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

En publiant ce volume, nous nous sommes proposé de faire connaître à la jeunesse chrétienne et de mettre à sa portée un des plus beaux ouvrages de la littérature moderne, l'Histoire de Fénelon par le cardinal de Bausset.

Nous nous sommes donc attaché, tout en le renfermant dans un cadre plus étroit, à conserver l'ensemble et la physionomie de cet ouvrage, et à en faire, non pas

'un abrégé, mais une copie aussi fidèle que possible.

C'est le tableau d'un grand peintre que nous avons
essayé de reproduire, en réduisant ses proportions,
mais en faisant tous nos efforts pour retracer le dessin
et le coloris du maître.
Le seul reproche qu'on ait fait à M. de Bausset, c'est
de n'avoir pas donné à sa narration assez de rapidité (1).
Nous pensons avoir fait disparaître ce défaut en retran-
chant du récit tout ce qui nous a paru en retarder la
marche.
Nous n'avons pas suivi tout à fait le plan de M. de
Bausset dans la division qu'il a adoptée pour son His-

[ocr errors]

(1) Rapport de la commission de l'Institut, qui désigne l'Histoire de Fénelon par M. de Bausset comme méritant le deuxième grand prix décennal, en 1812.

[ocr errors]

La vie de Fénelon se partage en deux époques bien distinctes : Dans la première, on voit un jeune ecclésiastique, que son mérite et ses talents, plus encore que sa naissance, élèvent peu à peu des simples fonctions d'aumônier d'un couvent à la place de précepteur des enfants des rois et aux grandes dignités de l'Église. Dans la seconde, c'est un prélat qui trouve dans l'exercice des fonctions de l'épiscopat l'oubli d'une injuste disgrâce. Du fond de son exil, qu'il honore par tant de vertus et de grandeur d'âme, il continue, à l'insu du roi lui-même, la mission que celui-ci lui a confiée, d'élever l'héritier du trône; et si, malgré tant de vertus et de services rendus à l'État et à l'humanité, il ne retrouve pas la faveur de Louis XIV, il en est dédommagé par le témoignage d'une conscience irréprochable, par l'hommage universel de ses contemporains et par la vénération de la postérité. Tel est le motif qui nous a fait adopter la division de ce livre en deux parties seulement, subdivisées chacune en un certain nombre de chapitres.

[ocr errors]
« ElőzőTovább »