Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 180 / 1 - 10. könyv a(z) Mais vous naissez le plus souvent Sur les humides bords des royaumes du vent. La... kifejezésre.
" Mais vous naissez le plus souvent Sur les humides bords des royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci : Les vents me sont moins qu'à vous redoutables... "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - 79. oldal
szerző: Jean de La Fontaine - 1803
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Müntehabat-i teracim-i meşahir

İbrahim Fehim - 1890 - 117 oldal
...vent. La nature envers vous me semble bien injuste. — Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d.un bon naturel ; mais quittez ce souci, Les vents me sont moins qu'à vous redoutables ; J »jjjJ * . Ul tj& , Jo 1 j_yjl J^kwlj uaï—. j. Jlla, t/l^jl <J';y jl "iA. > u^, dAj^>- o r .^...

Fables choisies, mises en vers

Jean de La Fontaine - 1799 - 384 oldal
...compaQion , lui répondit l'arbufle , Part d'un bon naturel : mais quittez ce fouci ; Les vents me font moins qu'à vous redoutables: Je plie , et ne romps pas. Vous avez jufqu'ici Contre leurs coups épouvantables. Réliflé fans courber le dos : _ Mais attendons la fin....

Fables choisies, 1. kötet

Jean de La Fontaine - 1787
...du vent *.La nature envers vous me.semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel : mais quittez ce souci ; Les vents me sont moins qu'à vous redoutables i Je plie , et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables . Résisté sans...

Fables de Fontaine avec les notes de Champfort, 1. kötet

Jean de La Fontaine - 1796
...royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel : mais quittez ce souci ; Les...sans courber le dos : Mais attendons la fin. Comme il disait ces mots , Du bout de l'horison accourt avec furie Le plus terrible des enfans Que le nord eût...

Fables de la Fontaine: suivies d'Adonis, poème ...

Jean de La Fontaine - 1799
...royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel : mais quittez ce souci ; Les vents me sont moins qu'à vous redoutables : Te plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Mais attendons la...

Bibliothéque portative des écrivains françois, ou ..., 3. kötet, 3-4. könyv

François Moysant - 1803
...injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel : mais quittez ce souci ; I^es vents me sont moins qu'à vous redoutables: Je plie,...sans courber le dos ; Mais attendons la fin. Comme ¡1 disoit ces mots, Du bout de l'horizon accourt avec l'urie Le plus terrible des enfans Que le nord...

Almanach de Saint-Nicolas, dédié à la jeunesse, pour l'an de grace M.D.CCC ...

1804
...être présentée avec une modestie mêlée d'assurance. Votre compassion , lui répondit l'Arbuste, Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci. Les...vents me sont moins qu'à vous redoutables. Je plie, & ne rpmps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Resisté sans courber le dos...

Cours de latinité, ou, Extraits latins-français pour les classes de sixième ...

1807
...vent. La nature euvers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Fart d'un bon naturel ; mais quittez ce souci ; Les vents...; Mais attendons la fin. Comme il disoit ces mots , Du bout de l'horison accourt avec furie Le plus terrible des enfans • Que le nord eût porté jusques-là...

Parnasse latin moderne: ou Choix des meilleurs morceaux des Poètes ..., 2. kötet

Jean Brunel - 1808 - 486 oldal
...vent. Ьа nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion , lui répondit l'arbuste , Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci : Les...-et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs corps épouvantables Résisté , sans courber le dos ; Mais attendons la fin. Comme il disoit ces mots...

Quelques fables choisies, mises en vers patois limousin, par J ..., 1. kötet

Jean de La Fontaine - 1809
...du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui répondit l'arbuste , Part d'un bon naturel , mais quittez ce souci ; Les...sans courber le dos; Mais attendons la fin. Comme il disait ces mots : Du bout de l'horizon accourt avec furie Le plus terrible des enfans Que le nord eût...




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. ePub letöltése
  5. PDF letöltése