Introduction à l'histoire du buddhisme indien, 1. kötet

Első borító
Imprimerie royale, 1844 - 647 oldal
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

513. oldal - Çakya-mouni vit le bien suprême dans l'anéantissement complet du principe pensant. Il se le représenta, ainsi que le fait supposer une comparaison répétée souvent, comme l'épuisement de la lumière d'une lampe qui s'éteint (1).
147. oldal - ... parfaites ; que la place qu'il occupe dans la vaste échelle des êtres vivants, dépend du mérite, des actions qu'il accomplit en ce monde, et qu'ainsi l'homme vertueux doit...
247. oldal - Pûrna , t'adresseront en face des paroles méchantes, grossières et insolentes, quand ils se mettront en colère contre toi et...
247. oldal - Çrônâparântakas, ce sont des hommes doux, eux qui me frappent du bâton ou de l'épée, mais qui ne me privent pas complétement de la vie.
199. oldal - Je ne te demande, ma sœur, ni ta caste ni ta famille; je te demande seulement de l'eau, si tu peux m'en donner...
197. oldal - Commencez, sortez de la maison; appliquez-vous à la loi du Buddha; anéan> tissez l'armée de la mort, comme un éléphant renverse une hutte de roseaux. < Celui qui marchera sans distraction sous la discipline de cette loi, échap> pant à la naissance et à la révolution du monde, mettra un terme à la > douleur ». Ensuite les rayons, après avoir enveloppé le trichiliomégachiliocosme, reviennent au Bienheureux par derrière.
203. oldal - Où vois-tu donc la cause qui ferait « que l'un doit être noble et l'autre vil ? Le brahmane lui«même, quand il est mort, est abandonné comme un objet «vil et impur. Il en est de lui comme des autres castes, où « est alors la différence ? » Les systèmes religieux du bouddhisme et du brahmanisme se ressemblent beaucoup.
142. oldal - Puis elle dit à sa servante : Amie , ramasse les membres qui ont été séparés de mon corps. La servante les réunit aussitôt et les cacha sous un morceau de toile. En ce moment Upagupta survint, et il se plaça débout devant Vâsavadattâ.
335. oldal - ... répondirent les joailliers, chacune de ces pierres est hors de prix; c'est une règle que quand on ne peut pas déterminer le prix d'une chose, on en fixe la valeur à dix millions [de pièces]. Le roi Bimbisâra dit alors avec chagrin : Quel présent pourrai-je envoyer en retour au roi de Rôruka? Puis il fit cette réflexion : Le bienheureux Buddha [est maintenant dans le royaume]; il connaît par sa science sans égale ce que c'est qu'un roi généreux; il possède des moyens surnaturels;...
207. oldal - Du moment que la naissance ne suffisait plus pour les placer audessus des autres castes ; du moment que pour exercer une action religieuse sur le peuple, il leur fallait se soumettre à un noviciat, recevoir une investiture qui ne leur donnait pas plus de droits qu'au dernier des esclaves, et se placer dans une hiérarchie fondée sur l'âge et le savoir, à côté des hommes les plus méprisés, les brahmanes n'existaient plus de fait.

Bibliográfiai információk