Les livres sacrés de toute les religions, sauf la Bible, tr. ou revus par mm. Pauthier et G. Brunet, 1. kötet

Első borító
1858
0 Ismertetők
A Google nem hitelesíti a véleményeket, de nem valós információk észlelése esetén ellenőrzi és eltávolítja őket
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

333. oldal - Ayant résolu dans sa pensée de faire émaner de sa substance les diverses créatures, il produisit d'abord les eaux dans lesquelles il déposa un germe. «Ce germe devint un œuf brillant comme l'or...
339. oldal - Pour la conservation de cette création entière, l'Être souverainement glorieux assigna des occupations différentes à ceux qu'il avait produits de sa bouche, de son bras , de sa cuisse et de son pied.
58. oldal - Chou-King, n'est que ce que le peuple voit et entend. « Ce que le peuple juge digne de récompense et de punition, est ce que le « ciel veut punir et récompenser. Il ya une communication intime entre « le ciel et le peuple : que ceux qui gouvernent le peuple soient donc
421. oldal - Manou a donné en partage aux femmes l'amour de leur lit , de leur siège et de la parure , la concupiscence, la colère, les mauvais penchants, le désir de faire du mal , et la perversité.
xv. oldal - Entretiens philosophiques que se révèle à nous toute la belle âme de KHOUNG-TSEU, sa passion pour la vertu, son ardent amour de l'humanité et du bonheur des hommes. Aucun sentiment de vanité ou d'orgueil, de menace ou de crainte, ne ternit la pureté et l'autorité de ses paroles : « Je ne naquis point doué de
213. oldal - S'il savait honorer la pauvreté, il savait aussi flétrir énergiquement la vie matérielle, oisive et inutile. « Ceux « qui ne font que boire et que manger, disait-il, pendant « toute la journée, sans employer leur intelligence à « quelque objet digne d'elle, font pitié. N'y at-il pas le « métier de bateleur ? Qu'ils le pratiquent ; ils seront des...
xvi. oldal - ... comprendre aux gouvernants et aux gouvernés leurs devoirs réciproques, il tendait à soumettre tout l'empire chinois à la domination de ses principes. D'un côté il enseignait aux peuples le droit divin que les rois avaient à régner, et de l'autre il enseignait aux rois que c'était leur devoir de consulter les désirs du peuple, et de mettre un frein à l'exercice de leur tyrannie; en un mot, de se rendre le père et la mère du peuple.
93. oldal - Le trop est sujet à beaucoup de calamités ; le trop peu est également sujet à beaucouç de calamités. « Voici les bonnes apparences : Quand la vertu règne , la pluie vient à propos; quand on gouverne bien , le temps serein paraît ; une chaleur qui vient dans son temps , désigne la prudence ; quand on rend des jugements équitables, le froid vient à propos; la perfection est indiquée par des vents qui soufllen; dans leur saison.
171. oldal - ... ils peuvent par cela même connaître à fond la nature des autres hommes, la loi de leur être, et leur enseigner tous les devoirs qu'ils ont à observer pour accomplir le mandat du ciel...
53. oldal - Quand vous donnez des commissions aux gens sages et expérimentés, ne changez pas ce que vous leur avez dit. Ne balancez pas à éloigner de vous ceux qui ont les mœurs dépravées. Si dans les délibérations vous voyez des doutes et des points difficiles à déterminer, ne concluez rien d'abord; attendez que vous soyez instruit de l'état des choses ; assurez-vous de la certitude de vos jugements par des réflexions mûres et prolongées*.

Bibliográfiai információk