Oldalképek
PDF
ePub

HISTORIQUE,

OU
HISTOIRE ABRÉGÉE
DES HOMMES QUI SE SONT FAIT UN NOM
PAR LE GÉNIE, LES TALENS, LES VERTUS,
LES ERREURS, etc.

PAR L'ABBÉ F. X. DE FELLER.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

DE L'IMPRIMERIE DE FR. LEMARIE, LIBRAIRE,

RUE SOUS-LA-TOUR ST. LAMBERT.

[merged small][ocr errors]
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

BAAL ou BEL, est, selon contraire. Si dans le culte de plulieurs critiques, Nemrod, Baal il n'en coûtoit pas tour érigé en Dieu par les Affyriens, jours la vie à quelqu'un, ses D'autres prétendent que ce mot, autels du moins étoient sousynonyme à Moloch, prince ou vent arrosés du sang de ses roi, est un nom du soleil Quoi- propres prêtres. On le voit par qu'il en soit, on facrifioit à le facrifice fur lequel Elie les Baal ou à Moloch des victi- défia de faire descendre le feu mes huinaines, des hommes du ciel, » Ils se blessoient, fe, faits ou des enfans, & ce culte » lon leur usage, dit l'écrivain impie , fut fouvent imité par » sacré, avec des couteaux les Juifs, malgré la défense » & des lancettes , jusqu'à ce exprefle que Dieu leur en avoit » qu'ils fusent couverts de taice (Deut. 12). Jérémie leur » sang «. bfias détruisit les reproche d'avoir brûlé leurs en- autels qu'Achaz lui avoit érifans en holocauste à Baal ( 19), gés sur la terrasse de son palais. & de les avoir initiés à Mo- Daniel rerversa la statue & Joch ( 32). Les Rabbins, pour abatrit le remple qu'il avoit à diminuer l'horreur de ces fa- Babylone. On croit que l'idole crifices impies, foutiennent que de Baal a été le premier mor leurs ancêtres ne brûloient pas pument élevé par la superftileurs enfans, mais qu'ils les tion. Voyez BELUS. .4 faisoient seulement passer par B AAN, (Jean de ) peintre le feu à l'honneur de Moloch. de Harlen dans le XVIIe. fie Les expressions de Jérémie, cle, se distingua par ses por+ comparées à la loi du Deuté- traits , faits dans le goût de sonome, semblent témoigner le ceux de Vandyck. Il mourue

« ElőzőTovább »