Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 
" C'est l'heure de la causerie. Alors, si vous entriez dans le salon, vous verriez là-bas, dans un coin, une... "
Nouvelles études morales sur le temps présent - 229. oldal
szerző: Elme Marie Caro - 1869 - 373 oldal
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Revue de Bretagne et de Vendée, 9-10. kötet

1861
...grand'more, où l'on remarque quelques traits du petit-fils, et qui semble le regarder avec complaisance C'est l'heure de la causerie. Alors, si vous entriez...la tête, le reste du corps étant absorbé par le sopba , avec des yeux luisant comme des escarboucles, et pivotant sans cesse sur son cou. Vou> entendriez...

Revue de Bretagne, de Vendée & d'Anjou, 1. kötet;10. kötet

Arthur La Broderie, Émile Grimaud - 1861
...grandWre, où l'on remarque quelques traits du petit-fils, et qui semble le regarder avec complaisance. C'est l'heure de la causerie. Alors, si vous entriez...la tête, le reste du corps étant absorbé par le sopba , avec des yeux luisants comme des escarboucles, et pivotant sans cesse sur son cou. Vous entendriez...

Lamennais: sa vie intime à La Chênaie

J.-Marie Peigné - 1864 - 103 oldal
...heures. « À ce moment, rapporte un des habitués de la maison, M. Maurice de Guérin, si vous entriez, vous verriez là-bas, dans un coin, une petite tête,...tête, — le reste du corps étant absorbé par le sofa, — avec des yeux brillants comme des escarboucles, et pivotant sans cesse sur son cou. Vous...

Revue de l'est (L'Austrasie)

1864
...au-dessous du portrait de sa grand'mère : « C'est l'heure de la causerie, écrit Maurice de Guérin; alors, si vous entriez dans le salon vous verriez...là-bas, dans un coin, une petite tête, rien que la tôte, le reste du corps étant absorbé par le sofa, avec des yeux luisants comme des c.scarboucles,...

Nouvelles études sur la littérature contemporaine

Edmond Henri Adolphe Scherer - 1876 - 420 oldal
...grand'inère, où l'on remarque quelques traits du petit-fils, et qui semble le regarder avec complaisance. C'est l'heure de la causerie. Alors si vous entriez...là-bas, dans un coin, une' petite tête, rien que Ja tête, le reste du corps étant absorbé par le sopha, avec des yeux luisants comme des escarboucles,...

Joseph Joubert. Histoire d'une ame sincère. M. Vitet. Un nouveau juge du ...

Elme Marie Caro - 1888
...souper, quand le cercle se forme autour de l'immense sopha, sous le portrait de la grand'mère : « Alors, si vous entriez dans le salon, vous verriez là-bas, dans un coin, une petite tète, rien que la tête, le reste du corps étant absorbé par le sopha, avec des yeux luisants comme...

Lamennais: étude d'histoire politique et religieuse

Eugène Spuller - 1892 - 361 oldal
...où l'on remarque quelques traits du petit-fils et qui semble le regarder avec quelque complaisance. C'est l'heure de la causerie. Alors, si vous entriez...salon, vous verriez là-bas dans un coin une petite tète, rien que la têle, le reste du corps étant absorbé par le sopha, avec des yeux luisants comme...

Lamennais: étude d'histoire politique et religieuse

Eugène Spuller - 1892 - 361 oldal
...vous entriez dans le salon, vous verriez là-bas dans un coin une petite tète, rien que la tète, le reste du corps étant absorbé par le sopha, avec des yeux luisants comme des escarboucles et la tète pivotant sans cesse sur son cou; vous entendriez une voix tantôt grave, tantôt moqueuse...

Mercure de France, 67. kötet

1907
...Brémond. Le soir après souper nous passons au salon. Il se jette (Lamennais) dans un immense sopha... C'est l'heure de la causerie. Alors si vous entriez...salon, vous verriez là-bas, dans un coin, une petite tète, rien que la tête, le reste du corps étant absorbé par le sopha, avec des yeux luisants comme...




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. ePub letöltése
  5. PDF letöltése