Les œuvres de Virgile,

Első borító
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

196. oldal - ... terra spectabat diversa locis, Phasimque Lycumque et caput, unde altus primum se erumpit Enipeus, unde pater Tiberinus, et unde Aniena fluenta saxosusque sonans Hypanis Mysusque Caicus, 370 et gemina auratus taurino cornua vultu Eridanus, quo non alius per pinguia culta in mare purpureum violentior effluit amnis.
48. oldal - Amor docuit natorum sanguine matrem commaculare manus ; crudelis tu quoque, mater : crudelis mater magis, an puer improbus ille? improbus ille puer ; crudelis tu quoque, mater.
35. oldal - Le vieillard avoit fouvent fiâté les deux jeunes bergers de l'efpérance trompeufe de l'entendre chanter. Ils fe jettent fur lui & le lient avec des guirlandes. Eglé, la plus jolie de toutes les Nymphes , fe joignant à eux , encourage les deux bergers, timides j-& au moment qu'il commence à ouvrir les yeux, elle lui barbouille tout le vifage de jus de mûres.
xxvi. oldal - Hos ego versiculos feci, tulit alter honores : Sic vos non vobis nidificatis aves ; Sic vos non vobis vellera fertis oves ; Sic vos non vobis mellificatis apes ; Sic vos non vobis fertis aratra boves.
262. oldal - Pracipitare jubent, fubjeftifque urere flammis; Aut terebrare cavas -uteri & tentare latebras. Scinditur incertum ftudia in contraria vulgus. Primus ibi ante omnes, magna comitante caterva, 40 Laocoon ardens fumma decurrit ab arce.
180. oldal - Teûa ferat latè circùm , cui talia curae : Ipfe labore m,anum duro terat, ipfe feraces Figat humo plantas, & amicos irriget imbres. ATQUE equidem, extremo ni jam fub fine laborum Vela traham, & terris feftinem advertere proram, Forfitan & pingues hortos quae cura colendi Ornaret , canerem , biferique rofaria Paefti...
125. oldal - ... d'y toucher avec le fer : arrachez les feuilles adroitement avec la main. Mais quand le bois est devenu ferme et solide, et que les branches de votre vigne commencent à embrasser l'orme , alors ne craignez point de la tailler ; n'épargnez ni son bois, ni son feuillage : elle ne redoute plus le fer. » Je ne dis rien de la différence que met entre ces deux morceaux, d'un côté la mélodie...
375. oldal - ... oreilles attentives, une bouche et une » langue qui ne se tait jamais. Il déploie » ses ailes bruyantes au milieu des om» bres ; il traverse les airs durant la » nuit; et le doux sommeil ne lui ferme » jamais les paupières. Le jour, il est » en sentinelle sur le toit des hautes » maisons, ou sur les tours élevées : de » là il jette l'épouvante dans les grandes
48. oldal - Jam fragilis poteram a terrâ contingere ramos. Ut vidi, ut perii, ut me malus abftulit error! Incipe Maenalios mecum, mea tibia, verfus. Nunc fcio, quid fit Amor : duris in cotibus illum Aut Tmaros, aut Rhodope, aut extremi Garamante?, Nec generis noftri puerum nee fanguinis, edunt.
376. oldal - Excubïas divum aeternas, pecudumque cruore Pingue folum, & variis florentia limina fertis. Ifque, amens animi & rumore accenfus amaro, Dicitur ante aras, media inter numina...

Bibliográfiai információk