Correspondance de Benjamin Franklin, 1. kötet

Első borító
L. Hachette et cie, 1866
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

336. oldal - De cette façon le commerce de vos colons souffrira plus de ses amis en temps de paix, qu'il n'a souffert de ses ennemis en temps de guerre. Permettez à vos équipages de douane d'entrer dans toute propriété qu'ils rencontrent sur leur route, de piller les jardins, de voler les porcs et les poules, et d'insulter les habitants.
339. oldal - L'Édit suivant qu'on vient de publier peut, s'il est sérieux, répandre quelques lumières sur ce sujet : » FRÉDÉRIC, par la grâce de Dieu, roi de Prusse, etc., etc., etc., à tous, présents et à venir , salut. La paix qui règne aujourd'hui dans toute l'étendue de nos domaines nous donnant le loisir de songer à notre commerce, d'améliorer nos finances, et en même temps de soulager du poids des impôts nos sujets...
334. oldal - Afin de rendre vos taxes plus odieuses et mieux faites pour amener une résistance, envoyez de la capitale un bureau d'agents chargés de surveiller la levée de l'impôt; composez ce bureau des hommes les plus indiscrets, les plus mal élevés, et les plus insolents que vous pourrez trouver. Sur ce revenu extorqué, assignez-leur de larges salaires ; qu'ils vivent dans un luxe insultant, sur la sueur et le sang d'un peuple laborieux...
341. oldal - Lord lieutenant de chaque comté, dès qu'il apprendra que de semblables machines ont été construites dans l'étendue de sa juridiction, donne des ordres pour qu'elles soient abattues de force et détruites sur l'heure, chacun d'eux devant répondre personnellement de l'exécution de cette ordonnance. Mais néanmoins, dans notre gracieuse bonté, nous permettons aux habitants de ladite ile de transporter leur fer en Prusse, pour y être manufacturé et leur être ensuite retourné, après qu'ils...
330. oldal - ... croissant en nombre et toujours prêts à l'aider dans ses guerres, s'ils augmentaient son commerce par des demandes toujours croissantes à ses fabriques, s'ils augmentaient sa marine, lui employant de plus en plus ses vaisseaux et ses matelots, peut-être croiraient-ils avoir quelque mérite et avoir droit à quelque faveur; ayez soin de tout oublier ou d'en être blessés comme d'une injure qu'ils vous auraient faite. Et si c'étaient des whigs zélés, des amis de la liberté, nourris dans...
171. oldal - Je m'imagine, disait-il (août 1767), que cette intrigante nation ne serait pas fâchée de s'immiscer dans nos affaires, et de souffler le feu entre la Grande-Bretagne et ses colonies; mais j'espère que nous ne lui en fournirons point l'occasion.
341. oldal - Et afin que lesdits droits soient plus sûrement levés, nous ordonnons que tous vaisseaux ou bâtiments chargés dans la Grande-Bretagne (pour quelque autre partie du monde ou se rendant, de quelque endroit que ce soit, en Angleterre) seront tenus, dans leurs voyages respectifs, de toucher dans notre port de Kœnigsberg, pour y être déchargés, visités et y payer les droits susdits; Et attendu que quelques-uns de nos colons ont, de temps à autre, découvert des mines de fer dans l'ile de la...
352. oldal - ... de celui de toutes les Provinces , et s'il ne veut pas que sa prospérité soit fondée sur leur servitude. Je suis très-certainement un de ces ennemis-là ; mais il ne me semble pas convenable d'imprimer à Boston des lettres de moi, qui donnent lieu à de semblables réflexions. Je continuerai de faire, cet hiver , tout ce que je pourrai pour arranger nos différends, mais j'ai peu d'espoir. La Providence aveugle d'abord la puissance qu'elle veut perdre. J'ai l'honneur d'être, avec une haute...
329. oldal - Etat, instruction présentée à un nouveau ministre ' à son entrée au pouvoir. « Un ancien sage s'estimait en ceci, que, s'il ne savait pas jouer du violon, il savait du moins comment d'une petite cité on en fait une grande. Le secret que je veux propager, moi qui ne suis ni ancien, ni sage, est le contraire de ce qu'enseignait ce vieux Grec. Je m'adresse à tous les ministres qui ont de grands territoires à gouverner, ce qui est très-fatigant, car la multiplicité...
342. oldal - ... vaisseaux, charrettes,' voitures et chevaux, aucuns chapeaux ou feutres quelconques, teints ou non teints, confectionnés ou non confectionnés, sous peine de confiscation et, en outre, d'une amende de cinq cents livres sterling par chaque contravention. Nous entendons en outre...

Bibliográfiai információk