Râmâyana, 1. kötet

Első borító
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Tartalomjegyzék

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

254. oldal - Ascète énergique, il se macéra sur le mont Gaukarna dans une rigide pénitence : se tenant les bras toujours levés en l'air, se dévouant l'été aux ardeurs suffocantes de cinq feux, couchant l'hiver dans l'eau, sans abri dans la saison humide contre les nuées pluvieuses, n'ayant que des feuilles arrachées pour seule1.
363. oldal - C'est là, saint anachorète, cet arc céleste du sublime Dieu des Dieux, conservé maintenant au sein même de notre famille, qui l'environne de ses plus religieux honneurs.
319. oldal - Viçvâmitra alors, accablé de chagrin, dit ces mots, qui suivaieri plus d'un soupir : « La force du kchatrya est une chimère ; la force réelle, c'est la force inséparable de la splendeur brahmique ! Il n'a fallu à un brahme que son bâton pour briser toutes mes armes! Aussi vais-je, après que j'ai vu de mes yeux les effets d'une telle force, amender tous mes sens et me vouer aux rigueurs de la pénitence, pour m'élever de ma caste à celle des brahmes. » II dit, et ce resplendissant monarque...
62. oldal - Maharchis et le plus solide appui entre les soutiens de la justice. Plein de force, vainqueur de ses ennemis, dompteur de ses sens, réglant sur la saine morale toute sa conduite , et représentant Ikshwakou dans les sacrifices, comme chef de cette royale maison, il semblait à la fois le roi du ciel et le dieu même des richesses par ses ressources, son abondance, ses grains, son opulence ; et sa protection , comme celle de Manou , le premier des monarques, couvrait tous ses sujets.
58. oldal - Abritée sous les drapeaux flottant sur les arcades sculptées de ses portes, douée avec tous les avantages que lui procurait une multitude variée d'arts et de métiers, toute remplie de chars, de chevaux et d'éléphants, bien approvisionnée en toute espèce d'armes, de massues, de...
257. oldal - ... ses bras levés en l'air, sans aucun appui, n'ayant pour aliment que les souffles du vent, sans abri, immobile comme un tronc d'arbre, debout, privé de sommeil et le jour et la nuit (1). » Pas de poè'me sanscrit qui ne fourmille de traits analogues (2).
245. oldal - Le tonnerre fait le bruit, comme l'éclair la lumière : foudre exprime la matière, ses propriétés, ses effets. Le tonnerre est une explosion terrible qui se fait dans les airs ; il tonne, quand la foudre éclate.
337. oldal - ... du firmament, sept autres rishis, astres lumineux, qui se tiennent au pôle méridional, comme l'a voulu cet auguste anachorète. A l'aide encore de la puissance brahmanique, enfantée par ces macérations, il se mit à produire un nouveau groupe d'étoiles dans les routes australes du Swarya. Puis, il se mit à l'œuvre afin de créer aussi de NOUVEAUX DIEUX à la place d'Indra et de ses Immortels collègues. Mais alors, en proie à la plus vive inquiétude, LES SOURAS, avec les chœurs des...
328. oldal - Brahmane, ou le père lui-même, qui accomplit suivant la règle la cérémonie de la conception et les autres , et qui le premier donne à l'enfant du riz pour sa nourriture, est appelé directeur (Gourou)'.
58. oldal - Heureuse et belle cité, large de trois yaudjanas, elle étendait sur douze yaudjanas de longueur son enceinte resplendissante de constructions nouvelles. Munie de portes à des intervalles bien distribués, elle était percée de grandes rues, largement développées, entre lesquelles brillait aux yeux la rue royale, où des arrosements d'eau abattaient le vol de la poussière.

Bibliográfiai információk