Histoire des institutions de Moïse et du peuple hébreu, 4. kötet

Első borító
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

15. oldal - Au pied du mont Adule, entre mille roseaux *, Le Rhin tranquille, et fier du progrès de ses eaux, Appuyé d'une main sur son urne penchante, Dormait au bruit flatteur de son onde naissante : Lorsqu'un cri, tout à coup suivi de mille cris, Vient d'un calme si doux retirer ses esprits.
176. oldal - De la maison d'Anne on le conduisit chez le grand - prêtre , toujours lié. (Jean, xvm, 24.) On le dépose dans la cour; il faisait froid, on fit du feu; il était nuit, et c'est à la clarté de ce feu que Pierre fut reconnu par les gens de l'hôtel. Or, la loi judaïque défendait de procéder de nuit : nouvelle infraction . Dans cet état de séquestration de personne dans une maison privée, livré à des valets, au milieu d'une cour, comment Jésus fut-il traité? « Ceux qui « tenaient Jésus,...
198. oldal - Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde , mes gens auraient combattu pour m'empêcher de tomber entre les mains des Juifs : mais mon royaume n'est point d'ici.
79. oldal - Qui amat patrem aut matrem plus quam me, non est me dignus, et qui amat filium aut filiam super me, non est me dignus; 38.
197. oldal - Ne savez-vous pas bien que je ne suis pas Juif? Ceux de votre nation et les princes des prêtres vous ont livré entre mes mains, qu'avez-vous fait?
60. oldal - De ce que l'argent a une valeur qui lui est propre comme tout ce qui est utile, de ce qu'il est une richesse comme une autre , il s'ensuit encore que celui qui le possède peut en disposer comme de toute autre chose ; qu'il a le droit de le consommer ou de le garder, de le donner ou de le prêter, de le louer ou de le vendre , suivant sa volonté , comme nous l'avons dit livre treizième.
169. oldal - Comme ils ne cherchaient que les occasions de le perdre, ils lui envoyèrent des personnes apostées, qui contrefaisaient les gens de bien, pour le surprendre dans ses paroles, afin de le livrer au magistrat et au pouvoir du gouverneur.
60. oldal - Quomodo sedet sola civitas plena populo! Facta est quasi vidua, Domina gentium: princeps provinciarum facta est sub tributo.
14. oldal - Fortitudo mea, et laus mea Dominus, et factus est mihi in salutem : iste Deus meus, et glorificabo eum • Deus patris mei, et exaltabo eum.
25. oldal - Memento ut diem Sabbati sanctifices. Sex diebus operaberis, et facies omnia opera tua ; septimo autem die Sabbatum Domini Dei tui est. Non facies omne opus in eo, tu, et filius tuus, et filia tua, servus tuus, et ancilla tua, jumentum tuum, et advena qui est intra portas tuas. Sex enim diebus fecit Dominus cœlum et terram, et mare, et omnia quae in eis sunt, et requievit in die septimo : idcirco benedixit Dominus diei Sabbati, et sanctificavit eum.

Bibliográfiai információk