Méditations sur l'essence de la religion chrétienne

Első borító
Lévy, 1864 - 384 oldal
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Tartalomjegyzék

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

43. oldal - L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature ; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt, et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien.
302. oldal - Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.
335. oldal - In principio erat Verbum et Verbum erat apud Deum ; et Deus erat Verbum : hoc erat in principio apud Deum.
298. oldal - Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! Voici, votre demeure va devenir déserte.
305. oldal - Rendez donc à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu.
362. oldal - Et omnis qui reliquerit domum, vel fratres, aut sorores, aut patrem, aut matrem, aut uxorem, aut filios, aut agros, propter nomen meum, centuplum accipiet, et vitam aeternam possidebit.
339. oldal - Deus hominem et posuit eum in paradiso voluptatis ut operaretur et custodiret illuni praecepitque ei dicens ex omni ligno paradisi comede de ligno autem scientiae boni et mali ne comedas in quocumque enim die comederis ex eo morte morieris...
319. oldal - Jésus, voyant cela, en fut indigné, et il leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point; *car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
276. oldal - Jésus ayant entendu cela, leur dit : Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin, ce sont ceux qui se portent mal.
342. oldal - Dixit autem Dominus ad Abram : « Egredere de terra tua, et de cognatione tua, et de domo patris tui, et veni in terram quam monstrabo tibi.

Bibliográfiai információk