Oldalképek
PDF
ePub

et nous. Pour la décider, il faut revenir aux principes incontestables que nous avons établis plus haut; savoir : 10 que le sens métaphorique ne doit être reçu que sur de trèsfortes raisons, et seulement lorsque le sens littéral est inadmissible. 20 Que le sens littéral ne peut être regardé comme inadmissible que dans trois cas : ou lorsqu'il est contrarié par le texte même, ou lorsqu'il est opposé à d'autres textes très-posisifs, ou enfin lorsque l'événement montre la prophétie pleinement accomplie dans son sens métaphorique (172). Nous avons fait l'application de ces principes aux textes de l'écriture qui annoncent la gloire du Messie, et nous avons fait voir que par ces trois raisons réunies ces passages n'étaient pas susceptibles du sens littéral ; qu'ils devaient être pris dans le sens mélaphorique, auquel ils s'adaptent parfaitement (272). Que les Juifs appliquent de même ces principes-aux prophéties que nous venons de rapporter, et qu'ils veulent expliquer allégoriquement sur la passion du Messie; que de ces trois choses ils en produisent au moins une; qu'ils montrent dans ces textes des particularités qui éloignent la signification naturelle, ou qu'ils citent d'autres textes aussi clairs que ceux-là, et qui y soient inconciliables; ou enfin, ce qui est surlout décisif, qu'ils répondent à la correspondance, à l'accord parfait dans la personne de Jésus-Christ , des deux sortes d'oracles ; de ceux qui annoncent la gloire, et de ceux qui prédisent les humiliations du Messie: qu'ils voient ses humiliations'être le principe de sa gloire; qu'ils rapprochent les paroles d'Isaïe que nous venons de rapporter , que parce qu'il a livré son ame à la mort, le Messie recevra la puissance sur beaucoup d'hommes , et distribuera les dépouilles des forts, de ces autres de l'Apôtre : Nous voyons Jésus, à cause de sa passion et de sa mort, couronné de gloire et d'honneur (273): ils reconnaîtront le concert et l'enchaînement de ces prophéties, qui semblent opposées, et que Jésus-Christ réunissait en un seul point, lorsqu'il disait: Il a fallu que le Christ souffrít, et entrat ainsi dans sa gloire (274).

ARTICLE ONZIÈME.

PROPHÉTIES SUR LA RÉSURRECTION, L'AS

CENSION, ET LA DESCENTE DU SAINT

ESPRIT.

Nous avons aussi dans les livres prophétiques d'autres textes qui s'appliquent naturellement à Jésus-Christ, et qui ne paraissent pas pouvoir se rapporter à d'autres. Ils ont rapport aux dernières circonstances glorieuses de sa vie, à sa résurrection, à son ascension, à l'émission du Saint-Esprit sur ses apôtres.

I. Ces paroles du livre des psaumes paraissent annoncer clairement une résurrection après la mort: Je me suis endormi , et j'ai sommeillé ; et je me suis levé, parce que le Seigneur m'a pris sous sa protection (275). Saint Augustin observe avec raison sur ce passage, que s'il était question d'un simple sommeil , il n'y aurait rien de merveilleux , et que ce ne serait pas la peine que Dieu inspiràt à son prophète la prédiction d'un réveil (276).

Dans un autre psaume, David s'exprime ainsi : Pour cela mon cæur s'est réjoui , et mon ame a été dans la joie. De plus ma chair reposera dans l'espérance : parce que vous ne me laisserez pas sous la terre, et vous ne permettrez pas que votre saint éprouve la corruption (277). Ces paroles ne peuvent convenir qu'à la personne de David, ou à un autre personnage que Dieu a ressuscité, de manière que son corps n'ait pas été corrompu dans le tombeau. Comme ce ne peut pas être de lui-même que David parle ainsi , c'est certainement de quelqu'autre personne. Ce raisonnement a été fait par saint Pierre dans sa première prédication (278), et renouvelé par saint Paul à Antioche de Pisidie (279). Nous pouvons en conclure que de leur temps ce texte était regardé comme une prophétie, comme une prophétie du Messie, comme une prophétie de la résurrection du Messie. Or, quel est le Messie à qui elle peut convenir, sinon celui qui est ressuscité le troisième jour , ayant que la corruption n'infectât son corps (280) ?

Dans d'autres psaumes, David paraît encore annoncer le même événement: Seigneur, vous m'avez retirédes bas lieux : vous m'avez garanti d'être du nombre de ceux qui descendent dans la fosse (281). Vous m'exal.

tez hors des portes de la mort, pour que je célèbre vos louanges (282). On trouverait encore difficilement une autre personne à qui ces expressions puissent convenir (283).

II. Nous avons aussi plusieurs textes des psaumes dont l'application est facile au retour de Jésus-Christ dans les cieux, et qui, au moins pour la plupart , ne pourraient être adaptés à d'autres. Princes , ouvrez vos portes : portes éternelles, abaissez-vous, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire? C'est le Dieu fort et puissant, c'est le Dieu puissant dans le combat (284). Le Seigneur s'est élevé dans la joie et au son de la trompette (285). Vous vous êtes élevé dans les airs : vous avez entraîné la captivité: vous avez reçu les offrandes des hommes (286). Célébrez le Seigneur montant à l'orient au-dessus de tous les cieux (287). Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Asseyezvous à ma droite ; jusqu'à ce que je réduise vos ennemis à vous servir de marche-pied (288). J'ai déjà observé que Jésus-Christ, raisonnant vis-à-vis des Juifs, et appliquant au Messie ce dernier psaume, montre que, selon l'opinion générale des Juifs, c'était une prophétie du Messie (289). Et à quel autre en effet qu'au Messie, peut être appliqué cet oracle? Dans quel autre s'est-il réalisé que

« ElőzőTovább »