Oeuvres complètes de F. de la Mennais

Első borító
P. Daubrée et Cailleux., 1837
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

295. oldal - Ne pas faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qui nous fût fait ; faire pour eux ce que nous voudrions qu'ils fissent pour nous.
246. oldal - Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice; et le reste vous sera donné par surcroît...
179. oldal - ... du globe à l'autre avec la rapidité de l'éclair, mais encore les idées. Quand les barrières fiscales et commerciales auront été abolies entre les divers états, comme elles le sont déjà entre les provinces d'un même état; quand...
343. oldal - C'est ce qu'avoit devant les yeux l'invincible martyr Maurice, chef de la légion Thébaine, lorsque, comme le rapporte saint Eucher, il répondit à l'empereur : Nous sommes vos soldats, prince ; mais cependant serviteurs de Dieu, nous l'avouons librement...
333. oldal - ... et d'après laquelle on pourrait acquérir le salut éternel par quelque profession de foi que ce soit, pourvu que les mœurs soient droites et honnêtes.
132. oldal - Père ; car si, dans certaines circonstances, la prudence exige de les tolérer comme un moindre mal, de telles doctrines ne peuvent jamais être présentées par un catholique comme un bien ou comme une chose désirable. Enfin, ce qui a mis le comble à l'amertume du Saint...
331. oldal - ... joignant pour cela leurs efforts à ceux des philosophes corrompus de notre siècle, oubliant leur caractère et leurs devoirs, et se laissant entraîner par l'appât des voluptés jusqu'à ce point de licence qu'ils ont osé en quelques lieux adresser aux princes des prières publiques réitérées pour anéantir cette sainte discipline. Mais il nous est pénible de vous entretenir longtemps de ces honteuses tentatives, et nous nous confions plutôt...
351. oldal - ... se fait aussi pour leur puissance et pour leur repos. Qu'ils se persuadent même que la cause de la religion doit leur être plus chère que celle du trône, et que le plus important pour eux, pouvons-nous dire avec le...
179. oldal - ... aristocratiques ; essayez de persuader au pauvre, quand il saura lire, au pauvre à qui la parole est portée chaque jour par la presse, de ville en ville, de village en village ; essayez de persuader à ce pauvre, possédant les mêmes lumières et la même intelligence que vous, qu'il doit se soumettre à toutes les privations, tandis que tel homme son voisin a , sans travail , mille...
337. oldal - Jean vit monter une fumée qui obscurcit le soleil, et sortir des sauterelles qui ravagèrent la terre. De là le changement des esprits, une corruption plus profonde de la jeunesse, le mépris des choses saintes et des lois les plus respectables répandu parmi le peuple; en un mot, le fléau le plus mortel pour la société, puisque l'expérience a fait voir de toute antiquité que les...

Bibliográfiai információk