Oldalképek
PDF
[graphic][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors]

ÉCOLE ITALIENNE. ABF

PRIMATICE. 2000 CAB. PARTICULIER.

SAINTE ADELAIDE

DEMANDANT JUSTICE A L'EMPEREUR OTHON Jer.

Lotbaire, roi d'Italie , en 945, épousa deux ans aprės Adélaïde , fille de Rodolphe II, roi de Bourgogne. Ce mariage fut bientôt troublé par les guerres que Lothaire eut à soutevir contre Béranger, qui fit, à ce que l'on croit, empoisonner le roi d'Italie, en 950.

Le vainqueur voulait forcer la veuve de Lothaire à épouser son fils Adalbert, afin de lui assurer le royaume; mais cette princesse s'y refusa , et elle fut enfermée au château de Gorda. Un prêtre, nommé Martin, étant parvenu à la tirer de sa prison, elle réclama le secours d'Otbon Jer., dit le Grand. L'empereur, touché de la beauté d'Adélaïde, l'épousa en 351, et obtint par ce mariage la soumission de la Lombardie. Devenue veuve une seconde fois , Adélaïde vécut longtemps et mourut saintement, le 16 décembre 999.

Si l'histoire nous donne comme certain les faits que nous venons de rapporter, nous pouvons avoir quelques doules sur la manière étrange dont la reine Adélaïde se serait présentée devant l'empereur, tenant à la main la tête de son mari , mort depuis une année. Sans doute le peintre François Primatice aura trouvé ce fait ainsi rapporlé dans une vie de sainte Adélaïde, ou l'auteur a recueilli les faits les plus extraordie naires, sans s'inquiéter beaucoup s'ils pouvaient être vrais.

Ce petit tableau de Primatice est peint sur bois ; il a fait partie de la collection formée par Lucien Bonaparte, prince de Canino, et se trouve gravé par Fabri. laul.,

; larg.

ITALIAN SCHOOL.

PRIMATICCIO. * PRIV. GOLLECTION.

St. ADELAIDE

DEMANDING JUSTICE OF THE EMPEROR OTHO I.

Lotbaire became King of Italy in 945, and, two years after, espoused Adelaide, the daughter of Rodolph II., King of Burgundy. The happiness of this union was soon disturbed by Lothaire's wars with Beranger; who, as is believed, caused him to be poisoned in 950.

The conqueror, to secure the crown for his son Adalbert, wished to compel Lothaire's widow to marry him; but she refused, and was, in consequence, confined in !he castle of Gorda. Having effected her escape, by the aid of a priest named Martin, she claimed the protection of the Emperor Olho I., surnamed the Great; who, touched by her beauty, married her in 951, and thus became master of Lombardy. Adelaide survived her second husband a great number of years,

and died, with exemplary piety, in 999.

Such is the testimony of history : but doubts may well be entertained as to the manner in which the Queen is here made to present herself before the Emperor, holding in her hand the head of ber husband, who had been dead a year. Primaticcio doubtless took this particular from a Life of St. Adelaide, in which the most extraordinary facts are related, without regard to truth or probality.

This little picture, wbich is paiuted on wood, belonged to the collection formed by the Prince of Canino ( Lucian Bonaparte), and has been engraved by Fabri.

« ElőzőTovább »