Memoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts ..., 2. kötet

Első borító
S.A.S, 1756
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

1109. oldal - II met bas son fagot, il songe à son malheur. Quel plaisir at-il eu depuis qu'il est au monde ? En est-il un plus pauvre en la machine ronde ? Point de pain quelquefois, et jamais de repos. Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts, Le créancier, et la corvée Lui font d'un malheureux la peinture achevée. Il appelle la mort, elle vient sans tarder, Lui demande ce qu'il faut faire C'est, dit-il, afin de m'aider A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
892. oldal - Y at'il de la gloire à tirer parti des avantages de fon pays, à mettre les hommes en aétion, & les terres en valeur, à faire circuler l'argent dans le corps de l'Etat, à établir le crédit public , & à pouffer la fortune du Royaume dans un monde que la Nature vouloit nous cacher? Ces Colonies Américaines qui font...
912. oldal - Mémoire oit après avoir donné un moyen aisé pour élever fort haut et à peu de frais un corps électrisable isolé, on rapporte des observations frappantes , qui prouvent que plus le corps isolé est élevé au-dessus de la terre, plus le feu de l'électricité est abondant, par M.
895. oldal - ... que le privilège fiscal constituait le principal obstacle à une activité professionnelle de la noblesse. Contraint par ses critiques de se prononcer sur ce point, Coyer en convient de mauvaise grâce, rétorquant à ses contradicteurs : « Vous pourriez comme auparavant afficher des armoiries et murmurer contre les bourgeois qui en prennent, parler de vos ancêtres à ceux qui ne vous questionnent pas, conserver religieusement cette première syllabe qui allonge votre nom, ceindre l'épée...
748. oldal - Officiers de Marine Marchande „ après avoir fait la fortune de l'Etat & la leur , de quoi ne feroientils pas capables en paflànt fur la Marine Guerrière ?. nouvel avantage qu'on ne fçauroit trop approfondir.
736. oldal - Commerçant , dont l'objet eft de s'enrichir , ne laifle rien d'inculte. La terre ne produit abondamment que fous les travaux multipliés des hommes & des bêtes : le Commerçant ne fait attendre ni au Cultivateur fon falaire , ni au bœuf fa nourriture. Il eft des terreins avares qu'on doit forcer à donner par des avances...
896. oldal - Noblefle > & le Négociant qui fait un commerce de tout ce qui s'acquiert à prix d'argent tombe dans la roture. Un Gentilhomme peut faire & vendre du verre , & il ne pourra pas nous ouvrir...
737. oldal - Voilà les opérations que notre pauvre Noblefle feroit fur fes terres , fi elle devenoit commerçante ; & par cette culture , elle vengeroit l'Etat du tort que lui font , en cette partie , les Grands & les Financiers. Ces hommes qu'après les Rois nous appelions les Dieux de la Terre , ne la traitent pas comme elle doit l'être pour le bien public : ils l'amufent dans de vaftes jardins , comme fi elle...
1109. oldal - Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée. Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur, II met bas son fagot, il songe à son malheur. Quel plaisir at-il eu depuis qu'il est au monde ? En est-il un plus pauvre en...
883. oldal - Parmi les Juifs , David avoit dit : Parce que je n'ai pas connu le commerce , j'entrerai dans les grandeurs de Dieu. Salomon, le plus fage des hommes, & le faint Koi Jofaphat penfèrent qu'on pouvoit y entrer, en envoyant des flottes marchandes fur la Mer Rouge.

Bibliográfiai információk