Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 
" ... triomphe. Au premier bruit de ce funeste accident, toutes les villes de Judée furent émues, des ruisseaux de larmes coulèrent des yeux de tous leurs habitants ; ils furent quelque temps saisis, muets, immobiles. "
Lexique comparé de la langue de Corneille et de la langue du XVIIe siècle en ... - 230. oldal
szerző: Frédéric Godefroy - 1862 - 466 oldal
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Principes de la littérature, 4. kötet

Charles Batteux - 1802
...quantité des principales syllabes, qui contribuent singuliérement à l'expression par l'harmonie : Un effort de douleur] rompant enfin | ce long et morne silence | d'une voix entrecoupée de sanglots j que formoient dans leurs cœurs | la tristesse | la pitié) la crainte ) ils s'écrierent : " Com«...

(XXVIII, 582 p.)

Jean François Michel Noël - 1808
...enseveli dans son triomphe. Au premier bruit de ce funeste accident , toutes les villes de Judée furent émues ; des ruisseaux de larmes coulèrent des yeux...immobiles. Un, effort de douleur rompant enfin ce morne et long silence , d'une voix entrecoupée de sanglots , que formaient dans leurs cœurs la tristesse...

Principes d'éloquence de Marmontel, extraits de ses Ėlements de littérature ...

Chapsal (M., Charles Pierre) - 1809 - 569 oldal
...toutes les villes de la Judée furent émues , des ruisseaux de larmes coulèrent de tous les yeux des habitants; ils furent quelque temps saisis, muets,...silence, d'une voix entrecoupée de sanglots, que formaient dans leurs cœurs la tristesse, la piété, la crainte , ils s'écrièrent : Comment est...

Le lycée de la jeunesse, ou Les études réparées, 2. kötet

Moustalon - 1810
...coulèrent des yeux de tous les habitans : ils » furent quelque temps saisis, muets, immo» biles. Un .effort de douleur rompant enfin ce » long et morne silence , d'une voix entrecou» pée de sanglots , que formoient dans leurs » cœurs la tristesse , la piété , la crainte...

Lycée, ou, Cours de littérature ancienne et moderne, 7. kötet

Jean-François de La Harpe - 1813
...coulerent » des yeux de tous leurs habitons; ils furent quelue tems saisis, muets, immobiles : un effort e douleur rompant enfin ce long et morne » silence, d'une voix entre-coupée de sanglots » que formaient dans leurs cœurs la tristesse, la » pitié, la crainte, ils s'écrierent: Comment est »...

Rhétorique française: composée pour l'instruction de la jeunesse

Louis Domairon - 1816 - 450 oldal
...coulèrent des yeux de » tous leurs habitans : ils furent quelque » temps saisis, muets, immobiles. Un 3i effort de douleur rompant enfin Ce » long et morne silence ., d'une voix eni3 trecoupée que formaient dans leurs » cœurs la tristesse , la piété , la crainte , » ils...

Lycée, ou Cours de littérature ancienne et moderne, 2. kötet

Jean-François de La Harpe - 1817
...villes x de Judée furent émues; des ruisseaux de larmes coulèrent des yeux de x tous leurs habitans ; ils furent quelque temps saisis, muets, immobiles:...silence, d'une voix » entrecoupée de sanglots que formaient dans leurs cœurs la tristesse, la » pitié, la crainte, ils s' écrièrent: Comment est...

Lycée, ou Cours de littérature ancienne et moderne;

Jean-François de La Harpe - 1798
...des ruisseaux de larmes coulèrent des yeux de » tous leurs habitans ; ils furent quelque tems » saisis , muets , immobiles : un effort de douleur...silence , d'une » voix entrecoupée de sanglots que formaient dans » .leurs cœurs la tristesse , la pitié , la crainte , •» ils s'écrierent : Comment...

Oeuvres complètes: Éléments de littérature ; 3. 14

Jean François Marmontel - 1818 - 590 oldal
...toutes les villes de la Judée furent émues, des ruisseaux de larmes coulèrent de tous les yeux des habitants; ils furent quelque temps saisis, muets,...silence, d'une voix entrecoupée de sanglots, que formaient dans leurs cœurs la tristesse, la piété, la crainte, ils s'écrièrent : Comment est mort...

Dictionnaire raisonné des difficultés grammaticales et littéraires de la ...

Jean-Charles Thibault de Laveaux - 1818 - 810 oldal
...villes de Jude'e furent e'mues, des ruisseaux de larmes coulèrent de tous les yeux des habitans ; ils furent quelque temps saisis, muets, immobiles...rompant enfin ce long et morne silence, d'une voix cntrecoupe'e de sanglots , que formoient dans leurs cœurs la tristesse , la piété , la crainte ,...




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. PDF letöltése