Oldalképek
PDF
ePub

CONFUCIUS

ET MENCIUS.

1

Paris. Imprimerie de P.-A. BOURDIER et Cie, 30, rue Mazarine.

ET MENCIUS.

LES QUATRE LIVRES

DE PHILOSOPHIE MORALE ET POLITIQUE DE LA CHINE

TRADUITS DU CHINOIS

PAR M. G. PAUTHIER.

PARIS

CHARPENTIER, LIBRAIRE-ÉDITEUR

28, QUAI DE L'ÉCOLE

1858

265.c.18.

[merged small][subsumed][merged small][subsumed][subsumed][subsumed][merged small][graphic]

INTRODUCTION.

« Toute grande puissance qui apparaît sur la terre y laisse des traces plus ou moins durables de son passage : des pyramides, des arcs de triomphe, des colonnes, des temples, des cathédrales en portent témoignage à la postérité. Mais les monuments les plus durables, ceux qui exercent la plus puissante influence sur les destinées des nations, ce sont les grandes oeuvres de l'intelligence humaine que les siècles produisent de loin en loin, et qui, météores extraordinaires, apparaissent comme des révélations à des points déterminés du temps et de l'espace, pour guider les nations dans les voies providentielles que le genre humain doit parcourir 1.»

C'est un de ces monuments providentiels dont on donne ici la première traduction française faite sur le texte chinois 2.

1 Avertissement de la traduction française que nous avons donnée en 1837 du Ta-hio ou de la Grande Etude, avec une version latine et le texte chinois en regard; accompagné du commentaire complet du Tchou-hi et de notes tirées des divers autres commentateurs chinois. Gr. in-8°.

Voyez la note ci-après, p. 33.

« ElőzőTovább »