Keresés Képek Térkép YouTube Hírek Gmail Drive Naptár Egyebek »
Bejelentkezés
Könyvek 100 / 1 - 10. könyv a(z) Que vous êtes pressante, ô déesse cruelle ! — Vieillard, lui dit la Mort, je... kifejezésre.
" Que vous êtes pressante, ô déesse cruelle ! — Vieillard, lui dit la Mort, je ne t'ai point surpris; Tu te plains sans raison de mon impatience Eh ! n'as-tu pas cent ans ? Trouve-moi dans Paris Deux mortels aussi vieux ; trouve-m'en dix en France.... "
Oeuvres complettes de J. La Fontaine: précédées d'une nouvelle notice sur sa ... - 45. oldal
szerző: Jean de La Fontaine, Louis-Simon Auger - 1814
Teljes nézet - Információ erről a könyvről

Fables choisies, mises and vers, 1-2. rész

Jean de La Fontaine - 1746 - 399 oldal
...impatience. Eh n'as-tu pas cent ans ? Trouve-moi dans Paris D eux mortels auffi vie ux,trouve-m'en dix en France. Je devois , ce dis-tu , te donner quelque avis ' , Qui te difpofàt à la chofe : J'aurois trouvé ton teftament tout fait, Ton petit-fils pourvu , ton bâtiment...

Première [-neuvième] lettre à monsieur de Voltaire, 1. kötet

M. Clément (Jean Marie Bernard), Voltaire - 1773
...Déclic cruelle .' Vieillard, lui dit la More, je ne t'ai point furpris. Ta te plains, fans raifon, de mon impatience. Eh ! n'as-tu pas cent ans ? Trouve-moi dans Paris Deux mortels auflî vieux , trouve-m'en dix en France.3 Jedevois, ce dis-tu, te donner quelque avis Qui te difpofât...

Fables de Fontaine avec les notes de Champfort, 2. kötet

Jean de La Fontaine - 1796
...j'ajoute encore une aîle. Que vous êtes pressante , ô déesse cruelle ! Vieillard , lui dit la mort , je ne t'ai point surpris. Tu te plains sans raison...Eh ! n'as-tu pas cent ans ? Trouve-moi dans Paris t Deux mortels aussi vieux, trouve-m'en dix en France. Je devais , ce dis-tu , te donner quelque avis...

Fables de la Fontaine: suivies d'Adonis, poème ...

Jean de La Fontaine - 1799 - 256 oldal
...j'ajoute encore une aile. Que vous êtes pressante , ô déesse cruelle ! Vieillard , lui dit la Mort , je ne t'ai point surpris. Tu te plains sans raison de mon impatience : Eh! n';is iu pas cent ans? Trouve .moi dans Paris Deux mortels aussi vieux, tronve=m 'en dir en France....

La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ..., 2. kötet

Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
...j'ajoute encore une aile. Que vous êtes pressante, ô déesse cruelle ! Vieillard , lui dit la Mort , je ne t'ai point surpris» Tu te plains sans raison...ans? Trouve-moi dans Paris Deux mortels aussi vieux , trouve m'en dix en France. Je devois , ce dis-tu , te donner quelque avis Qui te disposât à la...

Notices et observations pour préparer et faciliter la lecture des ..., 1. kötet

Théodore Vernier comte de Montorient - 1810 - 4 oldal
...prolongé leur carrière au - delà du terme ordinaire. Je devois , ce dis-tu , te donner quelqu'avi» Qui te disposât à la chose ; J'aurois trouvé ton...Ton petit-fils pourvu , ton bâtiment parfait. Ne le donne-t-on pas des avis , quand la causa Du marcher et du mouvement , Quand les esprits, le sentiment,...

Fables, avec de nouvelles notes par m. de Lévizac. Gros

Jean de La Fontaine - 1813
...j'ajoute encore un aile. Que vous êtes pressante, 6 déesse cruelle ! Vieillard, lui dit la mort, je ne t'ai point surpris, Tu te plains sans raison...mortels aussi vieux, trouve-m'en dix en France. Je drvoû,rr dis-tu, te donner quelque avis Qui te dUposiU à lu chose : J'aurois trouvé ton testament...

Fables de La Fontaine, 2. kötet

Jean de La Fontaine - 1816 - 402 oldal
...j'ajoute encore une aile. Que vous êtes pressante , 'ô déesse cruelle ! Vieiilard, lui dit la Mort, je ne t'ai point surpris. Tu te plains sans raison de mon impatience : Kh ! n'as-tu pas cent ans ? Trouve-moi dans Paris Deux mortels aussi vieux , trouve-m'en dix en France....

Fables de Jean La Fontaine ; suivies de Philémon et Baucis ; et des Filles ...

Jean de La Fontaine - 1865
...encore une aile ('). Que vous êtes pressante, ô déesse cruelle ! — Vieillard, lui dît la Mort, je ne t'ai point surpris; Tu te plains sans raison...mortels aussi vieux ; trouve-m'en dix en France. Je devais, ce dis-tu, te donner quelque avis Qui te disposât à la chose : J'aurais trouvé ton testament...

Fables de La Fontaine, 2. kötet

Jean de La Fontaine - 1820
...j'ajoute encore une aile. Que vous êtes pressante, ô déesse cruelle ! Vieillard, lui dit la Mort, je ne t'ai point surpris ; Tu te plains sans raison...mortels aussi vieux; trouve-m'en dix en France. Je devais, ce dis-tu, te donner quelque avis Qui te disposât à la chose : J'aurais trouvé ton testament...




  1. Saját könyvtáram
  2. Súgó
  3. Speciális Könyvkereső
  4. ePub letöltése
  5. PDF letöltése