La guerre de l'indépendance (1775-1783): les Français en Amérique

Első borító
Charpentier et cie, 1876 - 438 oldal
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

68. oldal - ... et de prendre, parmi les puissances de la terre, la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l'opinion de l'humanité l'oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation.
175. oldal - C'est toujours bien fait, mon « cher marquis, de croire les Français invincibles ; mais je « vais vous confier un grand secret d'après une expérience « de quarante ans : Il n'y en a pas de plus aisés à battre, « quand ils ont perdu la confiance en leur chef; et ils la « perdent tout de suite, quand ils ont été compromis à la suite « de l'ambition particulière et personnelle.
104. oldal - A présent, comme femme d'un officier général américain, il faut que je vous fasse votre leçon. On vous dira : « Ils ont été battus. » Vous répondrez : « C'est vrai, mais, entre deux armées égales en nombre, et en plaine, de vieux soldats ont toujours de l'avantage sur des neufs; d'ailleurs ils ont eu le plaisir de tuer beaucoup, mais beaucoup plus de monde aux ennemis qu'Us n'en ont perdu. » Après cela, on ajoutera : «C'est fort bon, mais Philadelphie est prise, la capitale de l'Amérique,...
309. oldal - ... à l'armée américaine devient une espèce de mode ; il espère que les officiers s'efforceront d'y mettre un frein, tant par leur exemple que par leur influence , et qu'eux et leurs soldats songeront que nous n'avons pas à attendre, pour le succès de nos armes, la bénédiction du ciel, si nous l'insultons par notre impiété et notre folie; outre que ce vice est si vulgaire et si bas, sans être racheté par aucun attrait, que tout homme de sens et de cœur le déteste et le méprise.
93. oldal - Lafayette, par suite de son grand zèle pour la cause de la liberté, dans « laquelle les États-Unis sont engagés, a quitté sa famille et les siens, et - est venu à ses frais offrir ses services aux États-Unis, sans réclamer • ni traitement ni indemnité particulière, et qu'il a à cœur d'exposer « sa vie pour notre cause; résolu: que ses services sont acceptés, et que, « en considération de son zèle, de l'illustration de sa famille et de ses « alliances il aura le rang et la commission...
129. oldal - Je souffre, mon cher marquis, je so'uffre pour vous, pour nos bons et grands alliés les Français; je souffre pour mon pays. Mais, sous un gouvernement libre et républicain, comment réprimer la voix de la multitude ? Chacun veut parler comme il pense, ou plutôt sans penser; chacun veut juger des effets sans considérer les causes.
175. oldal - ... la confiance en leurs chefs, et ils la perdent tout de suite , quand ils ont été compromis à la suite de l'ambition particulière et personnelle. Si j'ai été assez heureux pour conserver la leur jusqu'ici...
389. oldal - Sa résistance, sa valeur, ses ressources et sa résolution sont des litres qui lui méritent les grâces du Roi et lui assurent l'estime du corps. Loue pareillement la conduite des officiers de terre et de mer qui l'ont bien secondé dans sa défense, ainsi que l'équipage dudit vaisseau, qui ont combattu avec courage et fermeté, et qui, par cette considération, méritent également les grâces du Roi.
326. oldal - Et voulant lui en rendre les actions de grâces les plus solennelles , j'écris aux archevêques et évêques de mon royaume de faire chanter le Te Deum dans les églises de leur diocèse...
317. oldal - ... Le comte Guillaume des DeuxPonts portera le duplicata et le mémoire pour les grâces. Ce sont les deux officiers supérieurs qui ont eu les actions les plus distinguées, suivant que vous le verrez par le journal qui vous mettra au fait de tous les détails. « Ma fièvre s'est guérie, moitié au lit, moitié à la tranchée, mais je réclame toujours un congé dans ma poche, au cas que ma santé ne puisse pas soutenir l'air de ce pays. « J'espère que Sa Majesté recevra bien le duc de Lauzun....

Bibliográfiai információk