Oldalképek
PDF
ePub

ESSAI

SUR L'INDIFFÉRENCE

EN MATIÈRE

DE RELIGION.

SUR L'INDIFFÉRENCE

EN MATIÈRE

DE RELIGION.

Impius, cùm in profundum venerit.... contemnit.

Prov. xv), 3.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

PARIS,
TOURNACHON-MOLIN ET H. SEGUIN,

LIBRAIRES, RUE DE SAVOIE, N°. 6.

[ocr errors]

DE L'IMPRIMERIE D'AD. LE CLERE, QUAI DES AUGUSTINS.

[ocr errors]

On se propose de faire paroître, à une époque peu éloignée, la seconde Partie de cet ouvrage. Les circonstances ont déterminé à publier séparément le premier volume; car, dans ce siècle des lumières, tout est de circonstance, les doctrines , les meurs, les gouvernemens même, et les lois; et les réflexions de la veille sont rarement applicables le lendemain. Quand tout étoit stable , les livres arrivoient toujours à temps. Aujourd'hui il faut se hâter , parce que la société elle-même se hâte d'accomplir ses destins; il faut se presser de parler de vérité, d'ordre , de Religion, aux peuples, de peur de ressembler au médecin qui disserteroit sur la vie, près d'un tombeau. m

Miqrant Lebbe seren

71 31-1925 P 4 vols.

12-8-2, RM

Le siècle le plus malade n'est pas celui qui se passionne pour l'erreur, mais le siècle qui néglige, qui dédaigne la vérité. Il y a encore de la force, et par conséquent de l'espoir, là où l'on aperçoit de violens transports : mais lorsque tout mouvement est éteint, lorsque le pouls a cessé de battre, que le froid a gagné le coeur; qu'attendre alors ? qu'une prochaine et inévitable dissolution.. :

En vain l'on essaieroit de se le dissimuler, la société en Europe s'avance rapidement versce terme fatal. Les bruits qui grondent dans son sein, les secousses qui l'ébranlent, ne sont pas le plus effrayant symptôme qu'elle offre à l'observateur : mais cette indifférence lethargique où nous la voyons tomber, ce profond assoupissement, qui l'en tirera? Qui soufflera sur ces ossemens arides

« ElőzőTovább »